Revenu-Militaire Primes

Une protection renforcée pour compenser la perte de revenus en cas de congé maladie, congé du blessé ou inaptitude médicale au travail1.

 

Préserver votre pouvoir d'achat de la perte de primes dès le 30ème jour de votre congé maladie, congé du blessé ou d'inaptitude médicale au travail.

Versement d'indemnités permettant de maintenir pendant 360 jours l'essentiel de vos primes et indemnités nettes.
Vous définissez le montant de perte des primes et des indemnités que vous souhaitez garantir (de 100 € à 2 500 € par mois, par tranche de 100 €).

 

1 - Garantie destinée aux militaires en activité de service, élèves en établissement militaire, militaires titulaires d’une solde de réserve (ESR) déjà membre participant.

Quelques situations

Olivia C. 30 ans est sergent-chef mécanicienne navigante dans l’armée de l’air. Elle perçoit un traitement de référence net moyen de 2 526 € / mois, incluant notamment sa solde à l’air d’un montant moyen de 794 € / mois net.

En souscrivant la garantie Revenu-Militaire Primes, Olivia a choisi de se couvrir par sept tranches de 100 €, soit 700 € d’indemnités mensuelles.

Suite à un accident, Olivia est déclarée inapte à l’exercice de ses fonctions par le médecin spécialiste des armées entraînant, dans sa situation, la perte intégrale et immédiate de sa solde à l’air. Grâce à sa garantie, Olivia peut percevoir jusqu’à 700 €/mois2 d’indemnités pendant sa période d’inaptitude médicale, lui permettant de compenser en grande partie la perte de sa solde à l’air.

Nicolas B. 23 ans est sergent parachutiste dans l’armée de terre. Il perçoit un traitement de référence net moyen de 2 303 € / mois, incluant notamment une prime TAP (troupes aéroportées) d’un montant moyen de 669 € / mois net.

En souscrivant la garantie Revenu-Militaire Primes, Nicolas a choisi de se couvrir par six tranches de 100 €, soit 600 € d’indemnités mensuelles.

En raison d’un problème au dos, Nicolas est déclaré inapte à sauter par le médecin spécialiste des armées entraînant la perte intégrale de sa prime TAP au bout de quelques mois. Grâce à sa garantie, Nicolas peut percevoir jusqu’à 600 €/mois2 d’indemnités pendant sa période d’inaptitude médicale, lui permettant de compenser en grande partie la perte de sa prime TAP.

 

Exemples communiqués à titre illustratif, ne pouvant être considérés comme des engagements de prise en charge.

2 - L’indemnité est versée à compter de la première solde suivant les 30 premiers jours consécutifs de l’inaptitude médicale au travail dans la limite de 360 jours cumulés.

Être chef de famille, c’est souvent être la seule source de revenus de la famille. Dans ce cas, on ne peut pas se permettre de voir son niveau de vie baisser, même pour de courtes périodes.

Le détail de la garantie Revenu-Militaire Primes, de ses conditions d'octroi et du mode de fonctionnement dans lesquelles les prestations sont accordées figure dans le Règlement mutualiste Unéo-Ciblage en vigueur.