Blessures : après la rééducation, la réinsertion

Actuellement, 7 000 militaires français travaillent pour le maintien de la paix dans le monde.

Présents sur plusieurs théâtres d’opération, comme en Irak ou en Afrique, les soldats sont parfois victimes de blessures physiques ou psychiques.
Après la convalescence s’ensuit un parcours de réinsertion, mis en place par les cellules d’aide. Elles s’appuient sur l’accompagnement psychologique, le sport et le retour auprès des frères d’armes pour favoriser cette réinsertion dans l’Institution ou dans la vie civile.