Des risques pourtant évitables

Des risques pourtant évitables

Si, aujourd’hui, on traite mieux certains accidents et que l’arsenal médicamenteux est de plus en plus large et efficace, les maladies cardiovasculaires représentent 30 % des affections de longue durée (ALD) et sont une importante cause d’invalidité et de réduction de la qualité de vie. Environ 13 % des Français sont traités pour une affection ou des risques cardiovasculaires, ce qui représente près d’un cinquième des dépenses totales de l’Assurance Maladie (avec 29 millions d’euros en 2010).

Il est donc essentiel de repérer les signes d’alerte des infarctus et AVC pour agir vite, mais aussi et surtout de protéger son cœur à tout âge. Les facteurs de risque peuvent en effet être maîtrisés avec quelques réflexes simples : alimentation saine, activité physique régulière, gestion du stress et sevrage tabagique.

 

Pour plus d’infos : Fédération Française de Cardiologie