Comment choisir ses lunettes de soleil ?

Indispensables pour protéger les yeux, les lunettes de soleil doivent être choisies avec attention.

Rien n’empêche d’opter pour des modèles fantaisie. Cependant, même si les verres sont très foncés, ils ne protègent pas forcément des ultraviolets (UV). Il faut donc avant tout vérifier leur pouvoir filtrant, garanti par une norme CE graduée de 0 à 4 (indépendant de la coloration des verres). On choisira une protection CE3 en cas de forte luminosité, les lunettes de norme inférieure n’étant pas considérées comme « solaires » – elles sont indiquées lorsque la luminosité est atténuée ou moyenne. Les verres CE4, dits glaciers, sont à privilégier en cas de très forte luminosité, à la montagne ou en pleine mer, mais sont interdits lorsque l’on conduit.

Pour les enfants, dont la rétine est beaucoup plus perméable aux rayons, les verres ne doivent pas être de niveau inférieur à 3.

Par ailleurs, soyez vigilant : les lunettes de marque ne sont pas toujours gage de bonne protection. Quant aux lunettes « gadgets » sans filtration, elles sont fortement déconseillées, car sous leur « abri » factice la pupille se dilate et l’œil reçoit encore plus de rayons néfastes que sans lunettes.

Filtration, mais aussi couleur

On choisira des verres sombres pour les yeux clairs, vite éblouis. Les verres bruns améliorent les contrastes et sont recommandés aux myopes, tandis que ceux de couleur gris, plus respectueux des couleurs naturelles, conviendront aux hypermétropes. Les couleurs originales (bleu, rose) peuvent aller de pair avec une bonne filtration, mais elles déforment les couleurs et les contrastes, ce qui peut se révéler dangereux si l’on est au volant.

On veillera également à trouver des modèles bien couvrants (côtés et contours des yeux) pour limiter le rayonnement. Enfin, on peut faire adapter des lunettes solaires à son défaut de vision : idéal pour bien voir tout en protégeant sa vue.

Le bon réflexe

Si les lunettes sont utiles pour éviter l’éblouissement, on oublie souvent de les retirer. Attention en voiture : la lumière tenant éveillé, les garder quand elles ne sont plus utiles peut favoriser la somnolence au volant.