Quand blessure et sport riment avec reconstruction

Après une année 2018 sportivement riche, le Centre national des sports de la Défense (CNSD) a donné rendez-vous à une centaine de blessés de la Défense, le 6 décembre à Fontainebleau, pour la cérémonie de la reconstruction du blessé par le sport. Engagé dans le processus de reconstruction du militaire blessé, Unéo sera présent pour saluer le courage et l’action de ces hommes et femmes.

Par nature, le sport fait partie intégrante de la vie du militaire. Expérimenté depuis de nombreuses années notamment par les différentes cellules d’aides aux blessés des armées, la pratique sportive joue une place prépondérante dans le parcours de reconstruction du blessé. Atteint physiquement et psychiquement, ils ont la possibilité de redécouvrir ou découvrir une activité adaptée à leur handicap, de la pratiquer avec des moniteurs spécialisés et de progresser à leur rythme.

Temple du sport de la Défense, le Centre national du sport de la Défense (CNSD) et le département blessés militaires et sport (DBMS) organisent des stages ou compétitions (RMBS, Ad Victoriam, Invictus Games…) à chaque étape du parcours de reconstruction du blessé. En cette période de fin d’année, il a souhaité mettre à l’honneur l’ensemble des blessés de la Défense, qui ont participé à ces manifestations sportives tout au long de l’année 2018 lors d’une cérémonie dédiée. Une journée de cohésion où les blessés et leur famille pourront partager un moment de convivialité qui se clôturera par une remise de prix.  

Pleinement investie dans l’accompagnement des blessés militaires, Unéo soutient des actions et initiatives de réinsertion depuis de nombreuses années dans le cadre de son partenariat privilégie avec le CNSD.
Focus sur trois d’entre elles :

Les rencontres militaires blessures et sports (RMBS) : initiées en 2012 par la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT), les RMBS constituent la première étape du parcours de reconstruction du militaire blessé. Chaque année, ces stages multisports rassemblent une cinquantaine de blessés de la Défense et les partenaires de la réadaptation médicale, psychologique, professionnelle et sociale.

Les challenges Ad Victoriam : depuis 2015, ces épreuves multisports (cross, natation, basket-ball, course d’orientation…), organisées tout au long de l’année, constituent des occasions de rencontres amicales entre sportifs, sans objectif de performance.

Les Invictus Games : véritable compétition de haut niveau, initiée en 2014 par la Grande-Bretagne, ces jeux sont des rencontres sportives internationales entre blessés de la Défense. Pour l’édition 2018, près de 500 athlètes de 18 pays étaient venus défendre les couleurs de leur pays à Sydney.