Ennui ou burn out : comment trouver le juste équilibre ?

Au bord de l’épuisement ou isolés, nous ne sommes pas tous égaux face au confinement. Quelques conseils pour conserver une vie sereine.

Comment rompre l’ennui ?

Même s’il est légitime d’avoir des appréhensions sur l’isolement provoqué par l’actuel confinement, certains conseils peuvent vous aider à mieux le vivre dans la durée :

  • gardez le contact avec vos proches en profitant des opportunités de communication vidéo offertes par les nouvelles technologies ;
  • faites du sport, même en intérieur, pour garder la forme… et le moral ;
  • adoptez une routine quotidienne pour structurer votre journée : horaires fixes de lever et de coucher, repas réguliers… ;
  • cultivez-vous : visites virtuelles de musées, films et séries TV, redécouverte des grands classiques de la littérature... ;
  • profitez du confinement pour faire du tri : rangez votre habitation, mettez de l’ordre dans vos papiers ou triez vos vêtements… ;
  • résistez à la tentation de vous informer en continu via les médias et réseaux sociaux qui ont un fort potentiel anxiogène ;
  • initiez-vous à la méditation pleine conscience pour retrouver un peu de sérénité.

 

Comment éviter le surmenage ?

Télétravail, gestion des enfants, école à la maison, logistique… Le confinement impose aux parents un surcroît d’activité et une surcharge mentale qui peuvent entraîner un état épuisement susceptible d’avoir de lourdes répercussions sur le plan psychique. D’où l’importance d’adopter certains gestes préventifs :

  • apprenez à gérer votre télétravail sereinement : planifiez les tâches à accomplir en vous fixant des objectifs réalistes et en reportant ce qui peut attendre, aménagez un espace dédié à votre activité professionnelle, faites des pauses régulièrement ;
  • ménagez-vous des moments de détente rien qu’à vous (prendre un bain, faire du sport, lire, écouter de la musique, jardiner…) ;
  • ne soyez pas trop exigeant avec vous-mêmes : vous ne pourrez pas être sur tous les fronts en même temps ou avec la même efficacité, acceptez de renoncer ;
  • n’hésitez pas à demander à vos enfants de vous aider : impliquez-les dans la gestion des tâches ménagères ou demandez aux plus grands d’aider les plus petits dans leurs devoirs ;
  • planifiez les journées de vos enfants pour éviter qu’ils ne vous sollicitent trop par ennui.

 

Selon les circonstances et les consignes de confinement et en respectant les gestes barrières.