Prévoyance-Réserviste : la nouvelle protection dédiée aux réservistes

Pour Unéo, la mutuelle des forces armées, tous les réservistes méritent un haut niveau d’attention et une protection sociale à la hauteur de leur engagement.

Chaque année, des hommes et des femmes volontaires décident de s’engager dans la réserve au service de la défense et de la sécurité de leur pays. Ce choix peut amener à prendre des risques pour lesquels il est nécessaire d’être spécifiquement protégé. Dans un contexte sécuritaire qui se durcit, le nombre de réservistes augmente progressivement et de manière conséquente, notamment depuis 2015. La réserve compte désormais 70 000 personnels environ contre 40 000 en 2015, avec un objectif de 85 000 en 2020.

 

 

Une nouvelle protection qui matérialise l'engagement d’Unéo aux côtés des réservistes

Les profils de ces réservistes sont très variés, à l’image de la société : anciens militaires, jeunes sans aucune attache militaire préalable, étudiants, travailleurs non-salariés, salariés dans le privé ou encore retraités… S’ils sont déjà protégés, leur protection sociale comporte pour beaucoup des lacunes :

  • Le principe de réparation intégrale de l’État présente des limites dues essentiellement à des délais d’indemnisation très longs.
  • Les acteurs déjà présents sur la place ne répondent pas totalement aux attentes des réservistes et des institutions.

C’est la raison pour laquelle Unéo se devait de concevoir Prévoyance-Réserviste1, une protection qui répond aux besoins spécifiques des réservistes des forces armées de la RO12 sous contrat d’engagement à servir dans la réserve (ESR).

 

 

Une protection exclusive basée sur une concertation multiple et réfléchie

Afin de préparer le lancement de cette garantie, des échanges fructueux avec les autorités en charge de la réserve (secrétaire générale de la Garde nationale, commandant des réserves de la gendarmerie…) ont été multipliés. Des partenariats triennaux ont été noués avec l’Union nationale des officiers de réserve et des organisations de réservistes (UNOR) et la Fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la Gendarmerie nationale (ANORGEND), avec lesquelles Unéo a étroitement travaillé afin de définir les besoins.

 

La protection Prévoyance-Réserviste dédiée à l’accomplissement serein des activités professionnelle et militaire

Prévoyance-Réserviste protège les réservistes en cas d’arrêt de travail, de décès, d’invalidité lourde ou permanente à la suite d’un accident survenu en activité de réserve.

C’est une garantie simple, sûre et accessible dès 2,31 €/mois :

  • Les cotisations sont ajustées à l’activité temporaire des réservistes.
  • Sa souscription se fait uniquement en ligne, sans questionnaire médical, sans franchise ni délai de carence.
  • Trois formules au choix en fonction de sa situation personnelle et professionnelle.

 

 

S’ils le souhaitent, les réservistes pourront aussi renforcer leur protection en santé avec les garanties Unéo de même qu’en responsabilité civile.

Et parce qu’en situation de fragilité, ils ont besoin de trouver une aide au même titre que les militaires, ils pourront bénéficier, en plus du fonds social d’Unéo, des mutuelles militaires d’accompagnement social (Caisse Nationale du Gendarme, Mutuelle Nationale Militaire et Mutuelle de l’Armée de l’Air).

Cette nouvelle garantie Prévoyance-Réserviste fait écho à l’engagement d’Unéo : être là pour tous ceux qui concourent à l’intérêt national. Elle s’inscrit dans la droite ligne du nouveau plan stratégique de la mutuelle Unéo│2024 « Rassembler et Conquérir ».

 

 

1 - Le détail et les conditions des garanties sont définis dans le règlement mutualiste Unéo-Ciblage applicable au 15 février 2019.
2 - La réserve opérationnelle est composée d’une réserve opérationnelle de premier niveau (RO1), regroupant les citoyens français volontaires issus de la société civile, avec ou sans expérience militaire, et par opposition à une réserve opérationnelle de deuxième niveau (RO2) constituée de tous les anciens militaires d’active.