image description
Forces armées

Les 4 points à retenir de la loi de programmation militaire

« Adapter les armées aux défis futurs ». C’est l’ambition de la loi de programmation militaire qui engage la France dans un programme d’investissement de grande ampleur. Mais concrètement, que va changer la « LPM 2019-2025 » dans votre vie personnelle et professionnelle ?

Faciliter le quotidien des familles

La priorité de la loi est de compenser les contraintes réelles et spécifiques de la vie militaire. Meilleure visibilité dans le cycle de mutations, nouveaux logements, couverture wi-fi des bases : en clair, les annonces du Plan Famille sont confirmées. Lancé en 2017, ce plan a pour but d’alléger les dépenses des foyers liées au statut de militaire. Concrètement, ce ne sont pas moins de 530 millions d’euros qui seront consacrés à l’aide des familles sur la période 2019-2025.

LE CHIFFRE À RETENIR
530 millions d’euros investis au profit des familles de militaires, répartis sur la période 2019-2025.
Moderniser les équipements

Dans son budget, la LPM prévoit l’attribution d’une enveloppe dédiée au matériel et à l’armement personnels des soldats. Sur le terrain, les militaires seront désormais équipés de nouvelles armes légères (HK-416), ainsi que d’une nouvelle génération de gilets pare-balles (SMB) et de treillis (F3 ignifugés).

La loi annonce également une série d’investissements pour renouveler les équipements. En 2025, la moitié des véhicules de l’avant blindés (VAB) de l’armée de Terre devront avoir été remplacés par les véhicules du programme Scorpion. Les marins obtiendront leurs nouveaux sous-marins d’attaque Barracuda. Les aviateurs recevront quant à eux une trentaine de Rafale supplémentaires et des Mirage 2000 D rénovés.

Préserver l’autonomie stratégique

Pour assurer son indépendance, la France prévoit de créer 6 000 postes dans les armées entre 2019 et 2025. Cette hausse des effectifs sera accompagnée d’une augmentation du budget de la Défense à hauteur de 198 milliards d’euros en cinq ans.

La France ambitionne ainsi de revaloriser le budget des armées afin d’atteindre 2 % du PIB en 2019. Ses moyens supplémentaires assureront à la France une autonomie stratégique, notamment dans des domaines clés comme le spatial, le renseignement et la cybersécurité.

LES CHIFFRES À RETENIR

198 milliards d’euros consacrés par la France à sa défense sur cinq ans.

6 000 postes créés dans les armées entre 2019 et 2025.

Faire face aux défis futurs

La LPM prévoit également des programmes d’innovation pour l’armement emblématiques sur le long terme. À l’horizon 2030 pourront notamment être lancés le développement du standard F4 du Rafale, la mise en chantier d’un nouveau sous-marin nucléaire lanceur d’engins de dissuasion ou encore le lancement d’études sur un nouveau porte-avions. 

Donnez-nous votre avis

Vous aimerez aussi