image description
Solidarité & Entraide

Que fait l’Institution nationale des Invalides pour les blessés ?

À l’Institution nationale des Invalides (INI), à Paris, les blessés et invalides trouvent un lieu d’accueil et de soins d’excellence. Dans ses trois centres de pointe, l’INI propose un programme de rééducation pour la réinsertion familiale, sociale et professionnelle.

Un accueil et des soins d’excellence sur le long terme

Le centre des pensionnaires comprend 81 lits destinés aux grands blessés titulaires d’une pension militaire d’invalidité. Ces derniers bénéficient d’un parcours de soins dédié et personnalisé sur le long terme. Tout au long de leur séjour, le lien avec les familles est maintenu et privilégié.

Un accueil et des soins d’excellence sur le long terme

Le centre médico-chirurgical de l’INI est hautement spécialisé dans les soins de suite post-opératoires. Il accueille des anciens combattants et des militaires en activité, mais aussi des civils. Ce centre dispose de 48 lits et comprend une structure de rééducation de pointe, un centre de balnéothérapie et un laboratoire spécialisé dans les prothèses. L’INI participe aussi à la conception domotique du logement du blessé en fonction de son handicap, et facilite l’obtention d’un permis de conduire adapté. Objectif : la réadaptation fonctionnelle, sociale et professionnelle des personnels blessés.
  • Depuis 1674, l’Institution nationale des Invalides accueille les grands invalides de guerre. C’est aujourd’hui un établissement public à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministère des Armées.
  • 420 civils de la Défense œuvrent au service des blessés et des invalides à l’Institution nationale des Invalides.
  • 20 nouveaux lits sont prévus dans le nouveau projet d’établissement au profit des blessés psychiques.
  • 90 % des pensionnaires de l’INI ont entre 75 et 103 ans. Les autres ont entre 28 et 32 ans.

Des recherches sur l’appareillage

L’INI est réputée dans le domaine de la recherche de pointe sur le handicap. Acteur de référence en matière de fauteuil roulant, le Centre d’études et de recherche sur l’appareillage des handicapés (CERAH) propose des appareillages personnalisés de nouvelle génération à tous les handicapés.

Le nouveau partenariat de l’INI avec les hôpitaux militaires de Percy et de Bégin favorise un parcours de soins personnalisé : une prise en charge de haute qualité qui relève du devoir de la Nation envers ceux qui ont combattu pour elle.

Unéo partenaire du Cercle sportif de l’Institution nationale des Invalides

Quotidiennement, les pensionnaires de l’INI sont accueillis par le Cercle sportif de l’Institution nationale des Invalides (CSINI), l’un des plus importants clubs handisport français.

Favoriser la réadaptation par la pratique sportive, telle est la mission de cette association qui propose aux blessés des activités sportives de reconstruction ludiques et adaptées. Sans compter de chaleureuses rencontres sportives au sein de la communauté défense.

Partenaire de longue date du CSINI, Unéo soutient tout au long de l’année des stages de sport pour les blessés.

Donnez-nous votre avis

Vous aimerez aussi