image description
Droits & Démarches

Mon enfant est étudiant : quelle protection santé choisir ?

Depuis la dernière rentrée en 2019, le régime étudiant de Sécurité sociale a complètement disparu. Afin d’assurer la protection de votre enfant, certaines démarches restent cependant à accomplir au début de ses études. Vous devrez également l’aider à choisir une garantie santé adaptée. Explications !

Qu’est-ce qui change lorsqu’on devient étudiant ?

Cas n° 1 : mon enfant fait ses études en France

Si votre enfant s’inscrit pour la première fois dans un établissement d’enseignement supérieur en France, il sera automatiquement affilié à un régime obligatoire d’assurance maladie. Le plus souvent, ce régime sera le même que celui de ses parents (Caisse nationale militaire de Sécurité sociale [CNMSS], régime général de l’Assurance Maladie, régime agricole, etc.).

À noter : depuis la rentrée 2019-2020, le régime étudiant de Sécurité sociale a été complètement supprimé. Les étudiants de l’enseignement supérieur n’ont donc plus aucune démarche à accomplir au moment de leur changement de statut.

Lorsque votre enfant devient étudiant, il doit cependant impérativement :

  • créer un compte à son nom sur le site officiel de la CNMSS, de l’Assurance Maladie, de la MSA ou de tout autre espace web correspondant à son régime de Sécurité sociale, afin de percevoir et consulter ses futurs remboursements de frais de santé ;
  • déclarer un médecin traitant, si ce n’est pas déjà fait, pour un meilleur remboursement de ses frais de santé ;
  • régler la contribution vie étudiante et de campus (CVEC) de 92 € et obtenir l’attestation d’acquittement obligatoire pour toute inscription dans un établissement d’enseignement supérieur1.

Cas n° 2 : mon enfant part étudier à l’étranger

Si votre enfant s’inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur à l’étranger, sa protection sociale dépendra alors de son pays de résidence. Avant le départ, renseignez-vous bien selon sa destination pour préparer au mieux son séjour.

Pour des études en Europe :

  • avant son départ, votre enfant doit impérativement se procurer la carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) ;
  • en cas de soins médicaux pendant le séjour, il lui suffira de présenter sa CEAM pour bénéficier d’une prise en charge sur place de ses frais de santé ;
  • en cas d’accident sur le lieu d’études, votre enfant bénéficiera de la protection accidents du travail s’il est inscrit dans un établissement français dans le cadre d’un programme d’échange. Dans le cas contraire, les modalités de prises en charge dépendent de la législation en vigueur dans le pays d’études.

Pour des études en dehors de l’Europe :

  • si votre enfant a moins de 20 ans, il sera pris en charge par l’Assurance Maladie ;
  • si votre enfant a plus de 20 ans, il doit souscrire au régime étudiant de Sécurité sociale du pays de résidence.

Quelle protection santé choisir chez Unéo ?

En plus du régime de Sécurité sociale auquel est automatiquement affilié votre enfant au début de ses études, il est fortement conseillé de souscrire une complémentaire santé pour prendre en charge les frais non remboursés par le régime de Sécurité sociale. Si vous êtes adhérent Unéo, votre enfant peut lui aussi souscrire en son nom propre et faire un pas de plus vers l’autonomie. Selon sa situation, il existe plusieurs garanties Unéo destinées aux étudiants, en France comme à l’étranger.

Cas n° 1 : mon enfant fait ses études en France

Particulièrement adaptée aux besoins des étudiants en France, la garantie Utile, protection santé et prévoyance à petit prix, rembourse les soins courants, la contraception, l’optique et les soins dentaires, l’hospitalisation, le sevrage tabagique, etc. Par exemple, avec Optique Leclerc, votre enfant peut faire renouveler ses lentilles de contact non prises en charge par la Sécurité sociale. Pour des soins dentaires complets à des prix maîtrisés, il bénéficie d’un accès exclusif à 479 centres dentaires mutualistes, partout en France. 

En plus des dépenses de santé, la garantie Utile permet de bénéficier de services exclusifs :

  • l’assistance domestique en cas d’incident (fuite d’eau, perte de clés, etc.) ;
  • Unéo’guide, un service d’information, d’orientation et d’accompagnement par téléphone (logement, formalités administratives, job, etc.) ;
  • Unéo’quotidien, un espace personnel sur groupe-uneo.fr et une application mobile qui donnent accès, 24 h/24, 7 j/7, aux services indispensables de la Mutuelle.

Bon à savoir : la cotisation de la garantie santé de votre enfant peut être prélevée sur votre compte, et les remboursements des frais de santé effectués sur le sien.

Pour souscrire la garantie Utile, il vous suffit de contacter un conseiller Unéo au 0 970 809 709 du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30 (appel non surtaxé).

Cas n° 2 : mon enfant part étudier à l’étranger

Pour un court séjour

Si votre enfant part quelques mois à l’étranger, par exemple, dans le cadre d’un stage, le Pass Optimonde lui permet d’être protégé en cas de maladies ou d’accidents soudains et imprévisibles entraînant une hospitalisation ou un rapatriement. D’un prix réduit, l’adhésion prend effet à la date indiquée lors de la souscription.

Pour un long séjour

Si votre enfant prévoit d’étudier une à plusieurs années à l’étranger, les garanties internationales Unéo-Monde prévoient plusieurs niveaux de protection pour s’adapter au coût des frais de santé du pays de destination. Quel que soit la garantie choisie, Unéo vous donne accès à son réseau de professionnels de santé dans plus de 169 pays. Un centre d’appel multilingue est également à votre disposition chaque jour, 24 h/24, pour répondre à vos questions.

Pour souscrire le Pass Optimonde ou l’une des garanties Unéo-Monde, il vous suffit de contacter un conseiller Unéo au 0 970 809 709 du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30 (appel non surtaxé).

UNÉO’QUOTIDIEN : INFORMATIONS ET SERVICES OÙ QUE VOUS SOYEZ

Son espace personnel sur groupe-uneo.fr et l’application mobile Unéo’quotidien permettront à votre enfant d’accéder en ligne à l’essentiel de ses données personnelles, aux services et documents indispensables pour bien gérer sa santé :

  • demander et suivre ses remboursements ;
  • télécharger sa carte de tiers payant santé ;
  • obtenir une attestation d’appartenance ;
  • transmettre des pièces justificatives depuis son mobile ;
  • trouver un professionnel de santé près de chez lui ;
  • envoyer ses factures, etc.

Pour en savoir plus, consultez l’article l’appli pratique et sécurisée de votre Mutuelle.

Note
(1) – Ne sont pas concernées par la CVEC : les personnes inscrites en BTS, DMA, dans les formations comptables, en formation continue (type alternance, contrat de professionnalisation) et les étudiants en échanges international en France (type Erasmus+).

Donnez-nous votre avis

Vous aimerez aussi