image description
Situation de vie

Comment bénéficier de la Retraite Mutualiste du Combattant ?

Militaire, ancien militaire ou ayant droit d’un combattant mort pour la France : vous avez peut-être droit à la Retraite Mutualiste du Combattant au titre du droit à réparation pour services rendus à la Nation. Explications.

La Retraite Mutualiste du Combattant : un droit à réparation

Créée en 1923, la Retraite Mutualiste du Combattant (RMC) est un contrat d’assurance retraite réservé aux combattants, anciens combattants et victimes de guerre au titre du droit à réparation pour services rendus à la Nation.

La RMC vous permet de vous constituer une retraite supplémentaire dans un cadre fiscal avantageux. Elle est cumulable avec toute autre retraite, comme la retraite du combattant allouée par l’État.

Une adhésion volontaire et facultative

La Retraite Mutualiste du Combattant n’est pas un régime de retraite obligatoire. Vous y adhérez volontairement.

Pour cela, vous devez répondre à l’une de ces trois conditions :

  • Vous êtes titulaire d’un titre de reconnaissance de la Nation (TRN), accordé sur demande à ceux qui ont participé aux conflits armés majeurs pendant au moins 90 jours.
  • Vous êtes titulaire de la carte du combattant.
  • Vous êtes reconnu comme victime de guerre, c’est-à-dire que vous êtes l’enfant, le parent ou le conjoint d’un combattant « mort pour la France à titre militaire ».

La Retraite Mutualiste du Combattant de la Carac

Vous souhaitez vous constituer une épargne pour préparer votre retraite ? La Retraite Mutualiste du Combattant proposée par la Mutuelle d’Épargne, de Retraite et de Prévoyance Carac, approuvée par Unéo, permet de constituer un complément de revenus, totalement exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux, sous forme de rente viagère semestrielle. Pour en savoir plus sur la Retraite Mutualiste du Combattant de la Carac.

Anciens combattants et victimes de guerre :
quels sont vos autres droits ?

En tant qu’ancien combattant ou victime de guerre, vous avez droit d’adhérer à la Retraite Mutualiste du Combattant, mais vous bénéficiez également d’autres avantages, tels que :

  • La retraite professionnelle

Les périodes d’accomplissement de vos obligations militaires peuvent être prises en compte pour le calcul de votre pension de retraite professionnelle.

Il s’agit d’un avantage versé en témoignage de la reconnaissance nationale par le ministère responsable des anciens combattants, sous conditions.

  • Les pensions militaires d’invalidité

Le droit à pensions militaires d’invalidité est ouvert pour des blessures ou maladies contractées du fait ou à l’occasion de votre service, dès lors que les infirmités atteignent un taux minimal d’invalidité.

  • Les mesures fiscales

Vous avez la possibilité de bénéficier de mesures fiscales spécifiques.

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) peut vous apporter un soutien financier pour des frais de secours, des aides ponctuelles, des participations au maintien à domicile, des prêts sociaux, etc.

Vous pouvez avoir accès de manière privilégiée à des postes dans les fonctions publiques d’État et hospitalière.

Donnez-nous votre avis

Vous aimerez aussi