image description
Santé & Prévoyance

Le dossier médical partagé, le carnet de santé numérique sécurisé

Le 6 novembre 2018, le ministère des Solidarités et de la Santé lançait officiellement le dossier médical partagé, ou DMP. Ce carnet de santé électronique est désormais accessible à l’ensemble des assurés de la Sécurité sociale et bien sûr de la communauté défense. Il améliore le lien entre les acteurs de la santé et offre aux patients un suivi médical plus efficace.

Le DMP, un souhait des Français

Le dossier médical partagé est un projet de longue date pour le ministère des Solidarités et de la Santé. Il est évoqué pour la première fois au gouvernement en 2004. Mais alors qu’en 2013, 83 % des Français1 se déclaraient favorables à son déploiement, il faut attendre 2016 et la loi de modernisation du système de santé pour que le développement de la plateforme débute officiellement.
CHIFFRES CLÉS
83 % des Français interrogés en 2013 se déclaraient favorables au DMP1

Accessible depuis novembre 2018 à chaque personne disposant d’un régime de sécurité sociale, ce dossier médical informatisé a été expérimentée durant 18 mois dans neuf territoires pilotes, afin de garantir sa fiabilité et sa sécurité pour ses utilisateurs. Voici 6 bonnes raisons de créer votre propre carnet de santé sur le site dmp.fr ou auprès des professionnels de santé.

Vos données médicales réunies pour de meilleurs soins

Gratuit et informatisé, ce dossier médical permet de conserver au même endroit toutes vos informations de santé : vos traitements, vos résultats d’analyses, vos allergies, vos antécédents médicaux, etc. Ces données peuvent ensuite être consultées par des professionnels de santé si besoin et permettent notamment de gagner un temps précieux en cas d’urgence ou de prévenir les risques d’interactions médicamenteuses.

Une réduction des dépenses pour tous

En améliorant la communication et la coordination entre les différents professionnels de santé, le DMP permet d’éviter les interventions médicales ou les prescriptions inutiles. L’objectif défini par l’Assurance Maladie est simple : réduire vos dépenses de santé, en même temps que celles de l’État. Il vous permet aussi d’éviter de présenter votre carnet de santé à chaque consultation. Un véritable atout, lorsque l’on sait que 50 % des Français n’amènent pas leur dossier médical complet chez les professionnels de la santé2.
CHIFFRES CLÉS
50 % des Français n’amènent pas leur dossier médical complet lors de leurs consultations chez un professionnel de santé2

La sécurité de vos données avant tout

En tant que membre de la communauté défense, la sensibilité de vos données personnelles nécessite une vigilance redoublée. Rassurez-vous, au cours du développement du DMP, la sécurité et la protection des données des utilisateurs ont été au cœur des préoccupations de ses créateurs.

L’accès à votre dossier médical en ligne est strictement limité aux seuls professionnels de santé que vous avez expressément autorisés ou, en cas d’urgence, à du personnel médical reconnu et disposant d’une carte professionnelle. Le DMP est en outre protégé par la réglementation européenne du règlement général sur la protection des données (RGPD), toute transgression de ces règles étant passible de poursuites pénales.

IMPORTANT À SAVOIR
Sachez que votre Mutuelle n’a aucun accès à votre dossier médical partagé. Il ne peut pas non plus être consulté par des assurances, banques, employeurs ou même par la médecine du travail.

Votre DMP sous votre contrôle

La création d’un dossier médical en ligne n’est pas obligatoire et il est impossible à un professionnel de santé d’en créer un sans votre consentement. Si vous le désirez, il vous est à tout moment possible de le fermer sans justification. Vous êtes également automatiquement averti à chaque ajout de document ou à chaque première connexion d’un praticien. Tout au long de sa durée de vie, vous gardez un contrôle total sur votre dossier, avec la possibilité de masquer certains contenus à des praticiens, votre médecin traitant excepté.

Une création de DMP simple

Si vous êtes affilié au régime de la Caisse nationale militaire de Sécurité sociale (CNMSS), vous devez consulter un professionnel de santé ou l’Assurance Maladie afin de créer votre dossier médical partagé. Il sera activé en quelques minutes et alimenté automatiquement avec l’historique de vos soins et traitements des 12 aux 24 derniers mois. Vous pourrez ensuite y ajouter les informations que vous jugez utiles pour votre suivi médical, comme les personnes à prévenir en cas d’urgence, votre groupe sanguin ou encore vos directives anticipées concernant votre fin de vie.

Pour tous les affiliés au régime général de la Sécurité sociale, il suffit de vous connecter sur le site dmp.fr pour créer vous-même votre dossier médical.

L’avenir du secteur médical

Le déploiement du dossier médical partagé est au cœur de la transformation numérique de notre système de santé. Sur les 5 prochaines années, les pouvoirs publics et les professionnels de santé prévoient la création de 40 millions de dossiers. Une vision moderne d’une e-santé à la fois personnalisée, participative et préventive.
CHIFFRES CLÉS
40 millions de créations de DMP sont prévues sur 5 ans3
Comment créer son DMP ?Si vous êtes affilié à la CNMSS auprès d’un professionnel de santé :
  • rendez-vous dans un lieu équipé comme une pharmacie, chez votre médecin traitant, dans un établissement de soins ou un centre de la Sécurité sociale ;
  • donnez votre accord formel et explicite au professionnel de santé qui s’occupera pour vous de créer votre DMP ;
  • une fois votre DMP créé, il vous est possible d’y accéder et de le modifier sur smartphone, tablette et ordinateur.
Si vous êtes affilié au régime général de la Sécurité sociale :
  • auprès d’un professionnel de santé ;
  • par Internet :
    • demandez votre code de création sur dmp.fr ;
    • le code vous sera envoyé par courrier sous dix jours ;
    • personnalisez ensuite votre DMP en y intégrant les informations que vous jugez utiles et en définissant les autorisations d’accès.
Notes
(1) – Enquête BVA
(2) – Étude Opinion Way réalisée en ligne du 29/11/17 au 01/12/17
(3) – Communiqué de presse de l’Union nationale des professionnels de la santé (UNPS)

Donnez-nous votre avis

Vous aimerez aussi